Quelles tendances Web3 et blockchain pour 2023 ?

par

Après une année 2022 mouvementée, le secteur blockchain & Web3 est toutefois encore promis à un très bel avenir. Sans jouer de notre boule de crystal, voici nos avis sur les tendances à venir pour 2023.

2022 : annus horribilis ?

2022… quelle année ! Nul doute qu’elle restera dans les mémoires. Certainement comme une “annus horribilis”. En l’espace de quelques mois, l’univers crypto a été bousculé plusieurs fois par des événements négatifs. En l’occurrence nous pensons aux sanctions vis-à-vis de Tornado Cash. Mais aussi aux effondrements successifs de Terra, 3AC (Three Arrows Capital) puis l’apothéose, FTX.

Mais 2022, année de rupture

Tout ne fut pas si sombre. Car l’écosystème poursuit coûte que coûte son développement. En l’occurrence, la “normalisation des NFT” (via Instagram, Twitter ou Reddit par exemple) est en cours et devrait se poursuivre en 2023. Peut-être auprès de plus en plus de marques dites Web2 ?

Au-delà des NFT, nous avons assisté à des moments importants. Nous pensons par exemple au soutien de la communauté crypto à l’Ukraine à travers des récoltes de fonds, ventes de NFT ou encore la mise en place d’une DAO (organisation autonome décentralisée). D’un point de vue technique, outre la montée en puissance des Layers 2 (L2), le passage (The Merge) d’Ethereum du Pow (Proof of Work) au PoS (Proof of Stake), restera dans les mémoires.

Enfin, pour rester positif, on peut estimer que cette année noire 2022 permette à 2023 d’être celle d’un retour en force de la protection de la vie privée, et par extension du self-custody.

Nos idées de tendances 2023

L’avènement des métavers

Oubliez Meta (Facebook), et l’échec jusque-là de son univers Horizon Worlds. 2023 sera très certainement l’année des tendances et de l’avènement des métavers. Pourquoi ? Selon nous, les raisons sont multiples.

Tout d’abord, la confiance dans l’univers des cryptos a été fortement érodée par les différents événements que nous avons cités plus haut. A ce titre, le entreprises, marques et utilisateurs cherchent des projets concrets. Et créateurs de valeur. Les métavers semblent ainsi représenter l’outil idéal. Nous voyons les métavers, dans un premier temps, comme une extension des sites Internet, permettant d’apporter de nouveaux cas d’usage et d’avantages pour les utilisateurs.

Aperçu des bureaux virtuels de Maestria Blockchain.

Par ailleurs, les métavers se démocratisent. Les plateformes permettant de créer et d’innover se multiplient. Les expériences sont accessibles au grand public, pas uniquement aux initiés. Enfin, créer son espace “métaversique” n’est plus à la portée des gros portefeuilles uniquement. Ils sont accessibles au plus grand nombre, à condition d’avoir une une stratégie adaptée.

Pour toutes ces raisons, les métavers devraient faire un bond en termes de démocratisation en 2023.

Tendances NFT : retour en grâce ?

2021 fut l’année de la découverte, 2022 celle de l’adoption tous azimuts. 2023 sera pour nous dans les tendances celle de la rationalisation. En d’autres termes, les NFT devraient trouver une audience qualifiée. Surtout, les NFT sont de plus en plus perçus comme des outils à la valeur bien identifiée.

En l’occurrence, nous croyons fermement à l’essor de jetons non fongibles aux utilités bien définies. Aux utilités concrètes, réelles et créatrices de valeurs innovantes.

Ce n’est qu’à ces conditions selon nous que les NFT trouveront grâce auprès d’un large public de consommateurs, d’entreprises et de marques. Et c’est déjà le cas dans plusieurs industries, dont celles des vins et des spiritueux ou de l’éducation par exemple.

Enfin, notons aussi que la propriété intellectuelle des NFT devrait elle aussi évoluer dans le bon sens. Des initiatives comme Tokenart par exemple propose une solution simple pour les créateurs.

Tokenart permet notamment de vérifier la PI attachée à vos NFT.

La pierre à l’heure de la tokenisation

Avez-vous déjà entendu parler des RWA ? C’est l’acronyme de “Real World Assets”, ou les actifs du monde réel, en français. En d’autres termes, il s’agit donc de l’avènement de la tokenisation des biens réels.

Le phénomène n’est pas nouveau mais devrait prendre une ampleur significative en 2023. En l’occurrence, c’est le secteur de l’immobilier qui devrait le tirer vers le haut. A travers ce qu’on appelle la tokenisation de l’immobilier ; bien que le terme soit galvaudé.

Les sites proposant d’investir dès 50€ dans l’immobilier sont déjà nombreux, en France et ailleurs. On peut lister RealT, Brik ou Atoa.io par exemple.

RealT est le site de « tokenisation de l’immobilier » le plus en vogue actuellement.

Mais la révolution ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Nous sommes notamment sollicités par des structures et des fonds qui souhaitent aller bien plus loin, en utilisant le démembrement par exemple. Nous y travaillons déjà, avec le concours de nos partenaires avocats et juristes notamment.

Tendances : la décentralisation de la gouvernance

Le dernier sujet qui devrait faire l’actualité selon nous est celui des DAO. Les “Decentralized Autonomous Organisation”, ou organisations autonomes décentralisées, en français.

Nous en avions déjà longuement parlé dans un article publié sur notre blog. En 2022, plusieurs initiatives ont fait parler d’elles. On pense notamment à Ukraine DAO, qui permet de soutenir directement et sans intermédiaire les ukrainiens souffrant de la guerre.

Les DAO représentent en quelque sorte la quintessence du Web3, un quasi-aboutissement. C’est une révolution lente, qui prendra certainement des années avant d’être assimilée et intégrée par le plus grand nombre. En France, et même dans le monde, reste toutefois certains aspects juridiques à éclaircir. Et donc un modèle à trouver.

En vrac en 2023 !

  • Defi : à la lumière des scandales qui ont éclaboussé l’année 2022, la DeFi (finance décentralisée) pourrait paradoxalement y trouver son salut. En effet, l’affaire FTX entre autre a (re)mis en lumière les défauts de la centralisation. En ce sens, la DeFi pourrait apporter une solution concrète, bien qu’encore précoce à nos yeux.
  • L’émergence de nouveaux stablecoins qui pourraient venir bousculer l’ordre établi entre l’USDT, l’USDC et le BUSD entre autre
  • La montée en puissance des Layers 2
  • Le sujet de l’identité décentralisée et des outils associés (gestio mais aussi réseaux sociaux Web3)

Pari : Solana survivra !


En guise de conclusion, l’équipe de Maestria vous souhaite une excellente année 2023.

Nos dernières publications

Education : comment le metavers réinvente la scolarité

Education : comment le metavers réinvente la scolarité

Métavers : quels cas d’usages pour les entreprises ?

Métavers : quels cas d’usages pour les entreprises ?

Quelles tendances Web3 et blockchain pour 2023 ?

Quelles tendances Web3 et blockchain pour 2023 ?

Pourquoi l’industrie du vin s’empare des NFT ?

Pourquoi l’industrie du vin s’empare des NFT ?

Nous vous accompagnons à toutes les étapes du process